En Savoie, les efforts de bénévoles passionnés de nature ont payés : après 4 ans de préparation, le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage des pays de Savoie débute ses travaux. Une fois fonctionnelle, la structure basée à quelques kilomètres de Chambéry, aura pour noble mission, reconnue d’intérêt général, de recueillir les animaux blessés de Savoie et de Haute Savoie afin de les soigner, la finalité étant de les relâcher après rétablissement dans leur milieu naturel. Ils favorisent ainsi la préservation d’espèces fragiles ainsi que leurs écosystèmes et sensibilisent le grand public à la protection de la faune sauvage.

 

Ce matin, les volontaires du centre de soins sont présents et motivés. Aujourd’hui, chantier bénévole sur le futur site du centre de soins, à Montagnole. Une partie importante de la bâtisse est à réhabiliter, et il y aura fort à faire pour pouvoir commencer à accueillir nos amis à poils et à plumes au printemps 2020. Au programme de cette première phase de travaux : nurserie, infirmerie, premières volières et box à mammifères. Coût total des travaux : 200.000€.

 

L’association assure déjà une partie de sa mission : la ligne téléphonique SOS Faune Sauvage répond depuis 2017 aux découvreurs d’animaux en difficulté, de mai à septembre. Ces animaux sont par la suite pris en charge par les centres de soins voisins. Le centre comptabilise pour cette année 2019, 1900 individus en détresse.

 

Le centre de soins a pu compter sur le précieux soutien de plusieurs financeurs privés, parmi lesquels, Vicat, avec qui ils ont signé la convention qui leur permettent de profiter du terrain et du bâtiment qu’ils occupent. Ils ont également remporté un appel à projets citoyen du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, qui leur met  un bon pied à l’étrier et leur permet de faire face aux premières dépenses. L’association devra assurer sa pérennité : la recherche de fonds sera permanente, comme elle l’est pour les autres centre de soins de France. Le centre compte sur le soutien des instances publiques mais aussi de financeurs privés, entreprises comme particuliers, qui bénéficieront d’avantages fiscaux.

 

Ils peuvent compter sur leurs nombreux bénévoles engagés et impatients d’entrer dans le vif du sujet. La structure associative travaillera principalement avec des bénévoles, des services civiques et des vétérinaires partenaires. Tout un chacun peut venir prêter main forte dès aujourd’hui. Aucune formation préalable n’est exigée : les éco-volontaires seront formés progressivement aux différents postes, à condition d’entretenir une certaine régularité.

 

Contact

 

Valentin BLOCHE

Référent communication

csfs.pays.de.savoie@gmail.com

https://www.csfs-paysdesavoie.org

 

https://www.facebook.com/CentreSauvegardeFauneSauvagedesSavoie/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.