Le Tétras Libre rouvre ses portes le 6 avril

Ayant refermé ses portes en octobre 2020 pour poursuivre les travaux d’aménagement de son bâtiment principal, le Tétras Libre rouvre ses portes aux animaux en détresse à Montagnole le mardi 6 avril. La rénovation de l’étage du bâtiment est terminée et la capacité d’accueil a été augmentée grâce à de nouveaux enclos pour accueillir les animaux en convalescence. Deux volières à destination des oiseaux d’eau (canards, cygnes, grèbes, …) ont été installées à l’extérieur. L’équipe est prête pour assurer sa première année complète d’activité. Ayant accueilli 920 animaux l’année dernière de mai à octobre, elle sait déjà que 2021 ne sera pas de tout repos, 

 

De la rénovation et des nouveautés

Nouvel escalier, nouvelles cloisons et salle d’opération aménagée, l’étage du Tétras Libre est fin prêt. Les nouvelles pièces permettront d’accueillir plus d’animaux en convalescence et donneront  un espace dédié aux bénévoles et aux salariés. La rénovation est également énergétique : l’installation d’une chaudière à granulés bois est prévue.

A l’extérieur, une dizaine de nouveaux enclos de 15m² qui accueilleront oiseaux, hérissons et autres petits mammifères sont venus compléter ceux déjà présents. D’autres enclos de 20m², quant à eux, seront le lieu de convalescence de mammifères plus imposants : blaireaux ou renards par exemple. Deux volières “tunnel” (anciennes serres horticoles) d’une vingtaine de mètres de long viendront bientôt diversifier les structures. Elles comporteront une mare dont profiteront les pensionnaires à plumes tels que les cygnes, canards et autres grèbes. Le centre a fait le choix d’installer un assainissement par les plantes (phyto-épuration), viabilisé par un cabinet spécialisé d’Aix-Les-Bains.

Le montant de ces travaux s’élève à 165.000€.

Des recherches de financement permanentes

Les 6 années d’existence de l’association (statuts déposés en 2015) ont permis d’amasser les fonds d’investissement nécessaires à la rénovation du bâtiment et aux premiers aménagements extérieurs. Le centre est à présent fonctionnel mais manque encore d’équipements pour accueillir les grands oiseaux. 

Ces structures d’accueil ne pourront sortir de terre que si les financements sont au rendez-vous. Cette année, comme toutes les années qui suivront, sera un travail de longue haleine pour assurer le fonctionnement du centre. Ce ne sont pas moins de 135.000€ qui seront à débourser cette année pour faire vivre le centre (salaires, charges fixes, alimentation, médicaments …). Comme a pu le faire la ville d’Aix-les-Bains ou celle de la Motte Servolex, le centre compte sur les collectivités locales (communautés de communes, départements) pour soutenir le centre dans sa mission d’intérêt général. Le Tétras Libre compte également sur ses généreux donateurs et adhérents, ainsi que ses mécènes tels que la Fondation Brigitte Bardot ou la Fondation pour la Nature et l’Homme.

 

De nouvelles embauches pour assurer l’activité

Qui dit plus de capacité d’accueil, dit plus d’animaux sur lesquels veiller. Le Tétras Libre a donc prévu d’employer 3 salariés et 6 services civiques (3 de plus que 2020). L’équipe compte également énormément sur ses bénévoles et éco-volontaires pour assister l’équipe salariée dans son quotidien. Les tâches sont variées et les journées sont bien remplies : pesée des animaux, préparation des rations et nettoyage des cages le matin, accueils, auscultations, nourrissages et médications des pensionnaires au cours de la journée. D’autres tâches comme le nettoyage, la lessive ou la gestion administrative sont également vitales au bon fonctionnement du centre de soins. Les personnes désirant renforcer l’équipe bénévole sont les bienvenues, et peuvent partager leur envie d’aider le centre dans la rubrique Nous soutenir/Bénévolat du site internet.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.